Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Dreams : la recette d’une série vouée au succès ?

« Dreams – 1 rêve, 2 vies », la nouvelle production de Jean-Luc Azoulay (le « A » de AB Production), a été lancée le 6 janvier sur NRJ 12. Et c’est déjà un succès : 349.000 téléspectateurs pour le tout premier épisode et 326.000 pour le second. De quoi ravir JLA qui a twitté aujourd’hui « Bon début d’année ! Bravo à nos équipes ! ». Mais quelle est donc la recette du producteur de télé ?

dreams

Photo : NRJ 12

Un soupçon de « Sous le Soleil »

« Sous le Soleil » ayant cartonné sur TF1 de 1996 à 2008, il est astucieux de reprendre des ingrédients qui ont fait le succès mondial de cette série, un des programmes télévisés français les plus exportés à l’international. A commencer par le casting. Dans le jury de Dream Star, le télé-crochet organisé dans « Dreams », on retrouve Tonya Kizinger et Olivier Bénard. Dans « Sous le Soleil », Tonya tenait le rôle principal, celui de Jessica Lowry ; et Olivier a interprété Yann Gautier de 1998 à 2000, un danseur qui a été marié à Jessica.

Le décor de « Dreams » n’est pas sans rappeler celui de « Sous le Soleil ». Même si la série de TF1 se déroulait dans le Var, on ne peut s’empêcher de comparer le soleil, les plages et la mer de Saint-Martin à ceux de Saint-Tropez. D’ailleurs sur la plage de Saint-Martin, il y a le Tara’s Café, tenu par Tara, tout comme à Saint-Trop il y avait le Saint-Tropez, le café restaurant de la plage tenu à un moment par Jessica Lowry.

Cela n’aura échappé à personne, mais le pseudo choisi par Julia, l’héroïne de la série, pour se présenter au casting de Dream Star, est Jess, le même prénom que le personnage principal de « Sous le Soleil ».

Un peu de télé-réalité et d’anciennes gloires de télé-crochets 

Ça tombe bien, « Dreams » met en scène la rivalité professionnelle (et amoureuse, au passage) de deux aspirantes chanteuses qui vont tout faire pour remporter un télé-crochet, Dream Star. Qui mieux qu’une ancienne Star Académycienne pour interpréter le rôle principal ? On retrouve Alica Raucoules, finaliste de la Star Academy en 2008, qui interprète Julia (Jess), l’héroïne de la série musicale.

Au casting, une autre ancienne pensionnaire du château de la Star Ac’.Magalie Vaé, qui a remporté la cinquième saison de la Star Academy, joue Violette, la meilleure amie de Julia. Dans la série, elle ne chante pas. C’est la révélation du feuilleton. Pour son premier emploi de comédienne, Magalie Vaé est très crédible, parfois même plus que certains comédiens plus expérimentés. Souhaitons à Magalie que sa carrière de comédienne décolle plus que les ventes de son premier album qui ne s’était écoulé qu’à 33.000 exemplaires.

Damien Lauretta, finaliste de la seconde saison du concours de chant X-Factor, interprète Luka, plagiste et musicien dans un groupe, qui va tomber éperdument amoureux de Julia.

Nicolas Vitiello, ancien membre du groupe Whatfor révélé lors de la deuxième saison de Popstars et devenu comédien entre temps, est aussi de la partie. Il joue Grégory, le guitariste du groupe de Luka.

Un Vitiello en cachant un autre, Thomas Vitiello, le cousin de Nicolas, mais plus connu sous le pseudo de Josiane et révélé dans la quatrième saison de Secret Story, interprète Andrea, coiffeur très branché et ami de Violette.

Enfin, Nedjim Mentallah, qui a participé à X Factor avec le groupe Seconde Nature, interprète Malik, rude concurrent de Julia dans le concours Dream Star.

Et des références aux séries AB à n’en plus finir

Le décor de « Dreams » évoque sans nul doute celui des « Vacances de l’Amou »r, suite « d’Hélène et les garçons », produite par Jean-Luc Azoulay et diffusée sur TF1 entre 1996 et 2004. Et pour cause, les deux séries ont été tournées au même endroit, l’île de Saint-Martin, dans les Antilles françaises. Sauf que dans « Les Vacances de l’Amour », l’histoire se passait sur l’île fictive de Love Island, alors que dans « Dreams » il est bien question de Saint-Martin.

Les personnages de « Dreams » évoquent souvent la plage d’Happy Bay. C’est la plage fictive où Nicolas avait construit sa cabane et vivait dans «Les Vacances de l’amour ».

Tara tient ici le Tara’s café, un bar de plage, tout comme Bénédicte et Johanna tenaient un bar de plage dans « Les vacances de l’amour ».

Plus subtil à saisir comme détail, mais les sonneries des portables des personnages de Dreams sont les mêmes que celles des portables des personnages des « Mystères de l’Amour ». Pour limiter les coups de production, ce doivent être les mêmes accessoires qui sont utilisés sur les deux séries.

Des comédiens made in AB

Autre  point commun : le nom de certains personnages. Tonya Kizinger interprète ici Amanda Greyson. La famille Greyson doit être très grande puisque dans « Les mystères de l’amour » Fanny et John ont aussi Greyson pour patronyme.

Dans « Dreams » on retrouve un certain de comédiens made in AB. A commencer par Elsa Esnoult, qui interprète Margot, la rivale de Julia dans Dream Star. Le personnage de Margot a beaucoup de similitudes avec celui de Fanny Greyson, le personnage qu’Elsa interprète dans « Les Mystères de l’Amour », suite « d’Hélène et les Garçons » diffusée en ce moment sur TMC. Margot est proche de Luka, un musicien, auteur et compositeur. Fanny sort avec Christian Roquier (Cricri d’Amour), lui aussi musicien, auteur et compositeur. Certains traits du personnage de Fanny Greyson dans « Les Mystères de l’Amour » ont été attribués au personnage de Julia dans « Dreams ». Les deux jeunes femmes ont été élevées par leur père car leurs mères, chanteuses, sont parties lorsqu’elles étaient petites, privilégiant leur carrière artistique.

Nicolas Van Beveren, qui jouait Antoine dans « Les Mystères de l’Amour » et qui a continué de travailler sur la série dans l’ombre depuis la mort de son personnage, est aussi présent au casting de « Dream »s.

Olivier Bénard est lui aussi passé par « Les Mystères de l’amour » où il interprète occasionnellement Ricardo, le Colombien trafiquant de drogue.

On revoit également des acteurs plus anciens, ayant plus d’expérience dans les séries AB. C’est le cas de Bruno Le Millin qui interprétait le mythique Roger Girard, le père d’Hélène et Justine Girard, dans « Premiers Baisers », « Les années fac » et « Les Mystères de l’Amour ». Dans  « Dreams », il joue le père de Julia, Pierre Delacourt.

Au casting, on retrouve aussi Audrey Moore dans le rôle de Tara. Audrey incarne la « méchante », Audrey McAllister, dans « Les Mystères de l’amour » et avant dans « Les Vacances de l’amour ».  Enfin, « Dreams » signe le retour de Rochelle Redfield dans un rôle récurent, celui de Mary, le troisième membre du jury de Dream Star. L’interprète de la texane Johanna, amie d’Hélène depuis « Hélène et les Garçons » jusqu’aux « Mystères de l’amour » ne faisait plus que des apparitions ponctuelles dans la suite des aventures d’Hélène.

Les similitudes entre « Dreams » et les autres séries produites par Jean-Luc Azoulay sont si nombreuses que c’est à se demander si le producteur à succès ne serait pas en panne d’inspiration ?  A moins qu’ayant trouvé la recette miracle des séries à succès, il ne voudrait en changer pour rien au monde.

Article initialement publié sur le Plus du Nouvel Obs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 janvier 2014 par dans Médias / TV, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :