Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Les billets de train gratuits dans le collimateur de la Cour des comptes

La SNCF accorde des facilités de transport à 1,1 million de personnes. Des avantages coûteux en argent public qui sont pointés du doigt par la Cour des comptes.

La Cour des Comptes

La Cour des Comptes

Mardi 11 février, la Cour des comptes dévoilait son rapport annuel. Sans surprise, à l’avenir il va falloir faire des économies. Ce n’est pas moins de 50 milliards d’euros, au bas mot, qu’il faudra économiser sur la période 2015-2017. Toutes les sphères des dépenses publiques de l’Etat seront concernées. Une des pistes évoquées par la Cour des comptes pour faire des économies serait de revenir sur une partie des facilités de transport accordées par la SNCF.

Des familles de cheminots très bien loties

Dans ce rapport annuel, la Cour des comptes épingle à nouveau les facilités de transports accordées aux cheminots et leurs proches (très élargis). Il y a quatre ans, l’institution pointait déjà du doigt les billets de trains à tarif très avantageux accordés aux salariés de la SNCF et à leurs proches. Ce système vieux de 75 ans connaît aujourd’hui certaines dérives. Ce que la Cour des comptes dénonce, ce sont les « dérives du champs des bénéficiaires » tel que l’ouverture de ces droits aux parents, grands-parents et arrière-grands-parents. Ainsi, les employés de la SNCF (actifs et retraités) et une bonne partie des membres de leur famille peuvent circuler gratuitement sur le réseau SNCF. Pour les lignes à réservation obligatoire comme les lignes de TGV, ils doivent juste s’acquitter d’1,50 euros de frais de réservation en période normale et de 13,40 euros aux horaires de pointe en première classe. Les ayants-droits peuvent bénéficier de 16 voyages gratuits par an. A partir du 17ème, ils ont droit à une réduction de moins 90%.

Mais ces avantages ne bénéficient qu’aux salariés en contrat avec la SNCF. Les employés des entreprises prestataires de service pour la SNCF n’ont absolument aucune réduction sur le prix des billets de train. Cédric, qui s’occupe du wagon bar dans les TGV pour le compte d’un prestataire de service, trouve ce système « injuste » puisqu’ agents de la SNCF et prestataires « restent collègues avant tout ». Toutefois, il comprend que les cheminots bénéficient de ces avantages qui ont été accordés « en contrepartie d’une déduction sur le salaire » a-t-il appris auprès de collègues cheminots. Il estime que si l’on touche aux avantages des cheminots, « il faut supprimer tous les autres avantages quels qu’ils soient ». Par contre, il serait en faveur de la suppression de la gratuité des voyages en train, accordées aux députés, dont il ne comprend pas la raison.

Des largesses accordées à de nombreuses personnes

Si la Cour des comptes pointe du doigt les facilités de transport accordées aux cheminots et leur famille élargie, elle dénonce surtout ces avantages consentis à d’autres bénéficiaires. Ces avantages, en nature, ont été étendus à bon nombre de personnes n’ayant rien à voir avec la SNCF. Ainsi, ce sont au total plus de 1.100.000 personnes qui profitent des ces billets de train à tarif préférentiel. Parmi celles-ci, il y a 3600 médecins, travaillant à temps complet ou partiel pour la SNCF, qui bénéficient de ces avantages, tout comme leurs ayants-droits.

La Cour des comptes souligne avec ironie que les cheminots sont devenus des bénéficiaires minoritaires au vu des élargissements successifs : fin 2011, les cheminots en représentaient que 15 % du million de personnes concernées.

La haute instance estime qu’il y a des progrès à faire au niveau des « facilités accordées à des personnalités publiques. « Des dizaines de personnalités, responsables et anciens responsables de l’exécutif ou responsables de hautes institutions administratives ou judiciaires et dans certains cas à leurs proches » déplorent les membres de la Cour des comptes.

La SNCF estime que ces largesses lui coûtent 21 millions d’euros par an alors que les membres de la cour des Comptes ont évalué cette dépense à plus de 100 millions d’euros. C’est comme dans les manifestations, les estimations varient du simple au quintuple selon les sources…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 février 2014 par dans Politique, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :