Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Le Bondy Blog : entre banlieue et politique

Le Bondy Blog fait figure d’ovni dans le paysage médiatique français. Premier pure player en date en France, il traite de la banlieue, certes, mais pas seulement. Avec sa version télévisée, le Bondy Blog Café, la part belle est faite à la politique.

 

Logo Bondy Blog

Logo Bondy Blog

Le Bondy Blog : précurseur des pure player et du thème de la banlieue

Créé en 2005 par le journal suisse L’Hebdo, le Bondy Blog devait raconter la banlieue et la France de la diversité alors que le pays était secoué par de violentes émeutes. Huit années plus tard, le doyen des pure player a pour vocation de traiter tous les sujets, contrairement à ce que pourrait faire penser son nom.

Pour son directeur, Nordine Nabili, si le Bondy Blog est identifié comme un blog de banlieue c’est « qu’il n’y a rien d’autre à côté ». D’ailleurs, il aime à souligner que les jeunes bloggeurs peuvent écrire « sur autre chose que leurs problématiques territoriales ».

Nordine Nabili admet volontiers que l’image dont jouit le Bondy Blog est en lien avec son « positionnement politique personnel ». En tant que directeur, il souhaite que le Bondy Blog casse les clichés et traite de la banlieue en tant que « sujet sous-traité et maltraité dans les médias ». C’est pourquoi il incite les jeunes à écrire sur le thème de la banlieue, même si certains blogueurs n’écrivent jamais sur la banlieue.

Logo Bondy Blog Café

Logo Bondy Blog Café

Le pari gagné de Nordine Nabili

Faire venir des personnalités politiques en banlieue à des moments ordinaires, tel est le pari réussi de Nordine Nabili grâce à l’émission Bondy Blog Café. La mensuelle diffusée sur LCP et France Ô est tournée à Bondy dans une brasserie populaire. Chaque mois, un invité politique est cuisiné par trois jeunes Bondyblogueurs. Le directeur du blog et animateur de l’émission reconnaît que le danger lié à ce type d’émission est l’instrumentalisation. Il a bien conscience qu’à chaque sollicitation l’équipe du Bondy Blog Café a affaire « à des calculateurs qui pèsent leurs mots ». Pour Nordine Nabili, le risque est que « les jeunes interviewers servent de caution » aux invités politiques. Le présentateur du Bondy Blog Café précise que c’est l’équipe de l’émission qui décide des personnalités à inviter à Bondy alors qu’avant la banlieue subissait la volonté des politiques. Les hommes et femmes politiques ne s’y rendaient que lorsqu’il y avait des émeutes ou lorsqu’ils étaient en en campagne électorale. Il est très fier d’avoir fait de la banlieue un lieu classique, comme un autre.

Le pari est d’autant plus réussi que dans le monde politique le Bondy Blog Café jouit d’une bonne image. : « Tout le monde trouve ça génial mais tout le monde vent à reculons » déclare fièrement Nordine Nabili.

Nordine Nabili, directeur du Bondy Blog, officie aussi sur RTL

Nordine Nabili, directeur du Bondy Blog, officie aussi sur RTL

 

Le Bondy Blog subventionné par la région Ile-de-France

Parmi les nombreux partenaires du Bondy Blog, il y a le Conseil régional d’Ile-de-France. Conscient des conflits d’intérêts ou de la connivence pouvant être en question, Nordine Nabili dit : « le vrai problème pour tous les médias, c’est que lorsque on est financé par les pouvoirs publics il y a surtout un risque d’autocensure plus que de censure ». Toutefois, il précise que la région subventionne les masterclass et conférences de rédaction du Bondy Blog. Il insiste sur « l’aspect pédagogique » des modules financés par le Conseil régional et explique que ces subventions proviennent de la ligne budgétaire « lutte contre les discriminations » de l’Ile-de-France. Nordine Nabili explique que « pour combattre les préjugés et les clichés, il faut former une nouvelle génération qui n’a pas beaucoup d’argent et qui ne se rêve pas journaliste ». D’où le lien avec la politique régionale de lutte contre les discriminations. Nordine Nabili envisage d’ailleurs de lâcher les rennes du Bondy Blog d’ici juin 2015 pour revenir à son métier de journaliste radio. Reste plus qu’à trouver une digne successeure à Nordine Nabili. L’actuel directeur aimerait qu’une femme lui succède.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 février 2014 par dans Médias / TV, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :