Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Omar Sy dans la peau du sans papier Samba pour Nakache et Toledano

Le duo de réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache est de retour avec « Samba » une comédie dramatique sur le quotidien en France d’un sans papier interprété par Omar Sy.

 

Omar Sy est Samba, un sans papier, dans le nouveau film d'Eric Toledano et Olivier Nakache

Omar Sy est Samba, un sans papier, dans le nouveau film d’Eric Toledano et Olivier Nakache

Après « Intouchables », film aux 52 millions d’entrées dans les salles obscures du monde dont plus de 19 dans l’hexagone, où ils avaient choisi de parler du handicap d’une façon joyeuse, Nakache et Toledano évoquent avec « Samba » la dure réalité de la vie des travailleurs en situation irrégulière.

Volontairement moins drôle qu’« Intouchables », ce film suffisamment réaliste touche du doigt les difficultés rencontrées quotidiennement par les migrants illégaux : crainte des contrôles de police, problèmes pour trouver du travail au noir mal rémunéré, obstacles pour régulariser leur situation…

Olivier Nakache en masterclass à Europe 1 / Crédit Photo : Laura Bruneau

Olivier Nakache en masterclass à Europe 1 / Crédit Photo : Laura Bruneau

Le réalisme du film découle du travail méticuleux de préparation fait par les réalisateurs qui sont notamment allés dans une clinique qui soigne les victimes de burn out et ont fait des stages dans des associations venant en aide aux sans-papiers. Toutes les scènes où Izia Higelin et Charlotte Gainsbourg rencontrent des immigrés ont été vues et entendues par Nakache et Toledano lors de ces stages. Mais, les lieux de tournage et les figurants engagés pour « Samba » contribuent aussi à la crédibilité du film. Les réalisateurs ont tourné dans un véritable centre de rétention administrative les scènes où le personnage interprété par Omar Sy y est retenu dans l’attente de son jugement. Les cinéastes ont passé des annonces dans des associations d’aide aux sans-papiers pour recruter des figurants. C’est pourquoi on y voit, notamment dans la scène de la fête de l’association qui vient en aide à Samba, d’authentiques bénévoles associatifs et des travailleurs sans papiers. C’est d’ailleurs en côtoyant intensément ces derniers qu’Omar Sy a travaillé son premier vrai rôle de composition. Le comédien, coutumier des rôles comiques, ne sort que grandit du rôle de Samba qu’il interprète aux côtés d’une Charlotte Gainsbourg se montrant expansive dans son personnage, alors qu’elle est plutôt habituée à jouer en retenue.

Omar Sy et Eric Toledano en masterclass à Europe 1 / Crédit Photo : Laura Bruneau

Omar Sy et Eric Toledano en masterclass à Europe 1 / Crédit Photo : Laura Bruneau

A l’inverse d’Omar Sy, Tahar Rahim, familier des personnages sombres comme dans « Un prophète » de Jacques Audiard, interprète pour la toute première fois un personnage de comédie.

Avec « Samba », Olivier Nakache et Eric Toledano réussissent à insérer de copieuses notes d’humour au milieu d’un film abordant des sujets graves. Outre les sans-papiers, avec ce long métrage, les réalisateurs s’intéressent aussi à la souffrance au travail au travers du personnage d’Alice, interprétée par Charlotte Gainsbourg, en convalescence suite à un burn out, mal très contemporain.

Omar Sy en masterclass à Europe 1 pour la sortie de Samba / Crédit Photo : Laura Bruneau

Omar Sy en masterclass à Europe 1 pour la sortie de Samba / Crédit Photo : Laura Bruneau

Entre drames et rires, pleurs et joies, « Samba » met en lumière le difficile quotidien fait de hauts et de bas des travailleurs sans-papiers trop souvent invisibles dans notre société, invisibilité nécessaire à leur survie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 octobre 2014 par dans Culture, et est taguée , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :