Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Attention, la génération twee débarque

Après les hippies dans années 70 et les punks des années 80, la nouvelle révolution culturelle en marche vient des twee, autrement dit des gentils.

Jake Johnson et Zooey Deschanel dans la série "New Girl" / Crédit : 20th Century Fox Television

Jake Johnson et Zooey Deschanel dans la série « New Girl » / Crédit : 20th Century Fox Television

Votre groupe préféré est Belle and Sebastian ? Femme, vous vous reconnaissez en Jess, le personnage de la série « New Girl » interprétée par Zooey Deschanel et, comme elle, vous portez des serre-têtes ? Homme, votre modèle est Theodore Twombly, joué par Joaquin Phoenix dans « Her » ? Plus de doute possible, vous êtes un twee.

 La révolution twee vient des Etats-Unis

Mouvement né aux États-Unis il y a plusieurs années déjà, c’est le journaliste américain Marc Spitz qui l’a conceptualisé et verbalisé dans son livre « Twee, la révolution douce en musique, littérature, télévision, mode et cinéma ». Pour ce New-Yorkais, c’est une « révolution esthétique », tandis que le reste de la presse en donne une image négative : elle voit dans les twee une jeunesse niaise, aseptisée et vulnérable. Des êtres hypersensibles, narcissiques ou encore stupides. L’écrivain Bret Easton Ellis va même jusqu’à évoquer une « génération chochotte » dans une chronique publiée dans Vanity Fair.

Le mot provient de la façon dont les jeunes enfants essaient de prononcer « sweet » (« doux » en anglais) et a désormais pris une connotation péjorative.

Angoissés par notre société et sa cruauté, les twee se réfugient dans un monde de Bisounours, empreint de la fantaisie si chère à Walt Disney.

Douceur, sensibilité et maniérisme sont les mots qui reviennent le plus souvent pour définir les twee.

Que font les twee ?

Les twees sont accros au « do it yourself ». Ils confectionnent des petits objets mais surtout des pâtisseries multicolores. Ils vont au marché à vélo pour acheter de la bière artisanale ainsi que des fruits et légumes frais, bios de préférence, et se concocter de délicieux jus frais maison. Leur réalisateur préféré c’est Wes Anderson pour l’esthétique de ses films. Mais ils aiment aussi « Little Miss Sunshine » et « Juno ». Les twee prennent des photos avec filtre instagram ou avec un polaroïd de leur cupcakes maison colorés et postent sur leur mur Facebook des vidéos trop mignonnes de chatons

La jeune femme twee a un look vintage. Sa robe à grosses fleurs qui vole au vent a été empruntée à sa grand-mère ou dénichée dans une friperie. Elle a tricoté elle-même son écharpe rose. Son appartement ne contient que du mobilier rétro et le dimanche, pour s’occuper, elle fait du coloriage pour adulte.

Le twee est un gentil

Attention, même si en apparence le twee fait penser à un hipster, il n’en est surtout pas un. Contrairement à ce dernier, il n’est pas cynique et ne critique pas à tout-va.

Évoluant dans un univers aseptisé et réconfortant pour contrer la morosité ambiante, et l’agressivité du monde extérieur, le twee refuse en quelque sorte de grandir.

Avec peut-être un peu de naïveté, il est bienveillant, résolument optimiste avec un verre toujours à moitié plein devant lui.

Ses attitudes mignonnes peuvent paraître régressives car le twee est un adulescent. Mais, dans le fond, le twee est gentil, altruiste, généreux, sensible et fragile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 décembre 2014 par dans Société, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :