Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

« Une chance de trop » sur TF1, l’adaptation réussie du roman d’Harlan Coben

A partir du jeudi 15 octobre, TF1 diffuse « Une chance de trop », une série en 6 épisodes de 52 minutes adaptée du roman du même nom d’Harlan Coben. Série, plutôt dramatique que policière, qui réunit un important casting.

Affiche série Une chance de trop sur TF1

TF1 diffusera, ce jeudi et les deux jeudis suivants, les 6 épisodes qui composent la série « Une chance de trop« , soit 312 minutes (plus de 5 heures) pour l’adaptation d’un seul roman…Force est de constater que le scénario divergera quelque peu de la trame du roman… C’est le principe d’une adaptation. Le format télé permet un développement plus long que le format cinéma, et c’est tant mieux.

Une série réussie

Après avoir vu les deux premiers épisodes (en avant-première chez TF1 en juin dernier, en présence de l’équipe de la série), on peut d’ores et déjà dire que l’adaptation semble réussie. En effet, après avoir vu un tiers de la série, on a hâte de découvrir la suite et de connaître le fin mot des aventures du Docteur Lambert. D’autant plus que l’épisode 2 se termine sur une ellipse de deux années…

Dès les premières secondes du premier épisode la tension monte : une femme est dans un hélicoptère avec les secours, très mal en point. Puis, vient un flashback.

L’histoire de la série c’est celle du Docteur Lambert, un médecin interprété par Alexandra Lamy, qui subit une violente agression qui la plonge dans le coma et dans laquelle elle perd son mari. Mais le plus inquiétant, c’est la disparition de sa fille. Alice Lambert devient alors prête à tout pour retrouver son enfant.

Michael Eperdling dans Une Chance de trop

Michael Eperdling dans Une Chance de trop / Crédit Photo : TF1

Aux côtés d’Alexandra Lamy, on retrouve dans le casting Pascal Elbé, Lionel Abelanski,mais aussi Lorànt Deutsch, sa femme Marie-Julie Baup et Michael Erpelding, qui a notamment joué Vivien Dupuis, un personnage récemment décédé dans « Plus Belle la Vie ».

Pour le côté internationale, Dana Delany (« Boody of Proof » et « Desperate Housewives ») fera son apparition un peu plus tard dans la série, tout comme certains des acteurs cités ci-dessus.

Dana Delany

Dana Delany / Crédit Photo : Laura Bruneau

Aux commandes de la série, on retrouve le jeune producteur Sydney Gallonde qui a eu cette idée et qui l’a proposée à TF1, pour la société VAB Production, membre du groupe JLA de Jean-Luc Azoulay.

Une adaptation parisienne d’un roman américain

Cette adaptation transpose une histoire qui arrive à un médecin homme américain à une femme docteur à Paris.

Dès les première secondes, l’épisode 1 nous offre de magnifiques panoramas de la région parisienne, dont La Défense. Les travellings sont vraiment agréables à regarder. Ensuite, l’histoire va conduire Alice Lambert dans différents endroits de Paris sa banlieue : Le Trocadéro et son aquarium, Bagnolet…

Alexandra Lamy dans Une chance de Trop / Crédit Photo : TF1

Alexandra Lamy dans Une chance de Trop / Crédit Photo : TF1

Le tournage de la série a duré 5 mois en région parisienne et est notamment passé par le Stade de France (scène à découvrir après l’épisode 2).

La narration est lente, il faut que l’intrigue dure jusqu’au 6ème épisode, plus que dans le roman du maître de nos nuits blanches. D’ailleurs, cette intrigue, met pas mal de temps à s’installer.

Des personnages insaisissables

Les personnages, en plus de l’héroïne jouée par Alexandra Lamy, sont assez complexes. Après 2 épisodes, on ne comprend toujours pas très bien qui est Richard, ce flic interprété par Pascal Elbé, ni quel est réellement son but et quelle est la véritable nature de sa relation avec Alice Lambert, qu’il connait depuis une quinzaine d’années.

Lionel Abelanski et Alexandra Lamy dans Une Chance de trop

Lionel Abelanski et Alexandra Lamy dans Une Chance de trop / Crédit Photo : TF1

De leur côté, les parents de Laurent, le défunt mari d’Alice, semblent lui en vouloir, mais on ne sait toujours pas pourquoi après deux épisodes.

On remarquera qu’Alice Lambert et Alexandra Lamy portent les même initiales. Serait-ce voulu ?

Une série dramatique

Même si le livre d’Harlan Coben « Une chance de trop » est un thriller et que la série est orientée avec une enquête policière, c’est la dimension dramatique qui domine. On est plus dans le drame que dans le registre polar. D’ailleurs, les policiers n’ont pas une image très flatteuse : ils ne sont pas très doués dans cette enquête sur la disparition de la petite Tara. Ils ne sont clairement pas les héros, tandis que le jeu et le scénario ne peuvent que susciter l’empathie du téléspectateur pour Alice Lambert.

Le docteur Alice Lambert et sa fille Tara au temps du bonheure dans Une Chance de Trop

Le docteur Alice Lambert et sa fille Tara au temps du bonheure dans Une Chance de Trop / Crédit Photo : TF1

Malgré l’aspect dramatique de l’histoire, quelques répliques drôles font relâcher la tension et sourire le spectateur.

Déjà d’autres projets dans les tiroirs

Harlan Coben semble avoir tissé des liens particuliers avec la production audiovisuelle française. En effet, la première adaptation cinématographique d’un de ses romans, « Ne le dis à personne« , est signée Guillaume Canet.

Harlan Coben et Sydney Gallonde sur le tournage d'Une Chance de trop

Harlan Coben et Sydney Gallonde sur le tournage d’Une Chance de trop / Crédit Photo : JF BAUMARD / VAB / TF1

Après « Une chance de trop », une autre adaptation en série d’un roman de Coben, « Juste un regard » est en préparation à TF1, tandis qu’Harlan supervisait encore en juin, en Angleterre, le tournage de « The Five » sa toute première série originale en 10 épisodes.

Harlan Coben, Lana Delany et Alexandra Lamy

Harlan Coben, Lana Delany et Alexandra Lamy / Crédit Photo : Laura Bruneau

Humble et discret, Harlan Coben a déclaré souhaiter que nous soyons en colère après avoir vu ces deux premiers épisodes, en colère car envie d’avoir la suite. Eh bien, c’est chose faite. Vous  avez bien travaillé Monsieur le maître de nos nuits blanches.

Publicités

2 commentaires sur “« Une chance de trop » sur TF1, l’adaptation réussie du roman d’Harlan Coben

  1. Pingback: Harlan Coben parle de « The Five , sa série diffusée sur Canal + | «Le Blog de Laura

  2. Pingback: « Esprits Criminels : unité sans frontière  : le spin off de « Criminal Minds  qui enquête à l’étranger en rapportant les clichés dans sa valise | «Le Blog de Laura

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 octobre 2015 par dans Médias / TV, et est taguée , , , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :