Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Jay Jay Johanson séduit la Gaîté Lyrique

Jay-Jay Johanson signait jeudi 7 avril son retour fracassant à Paris ! C’est à la Gaîté Lyrique que le crooner suédois avait décidé de se produire, après un concert remarqué à la Clef Saint-Germain le 10 décembre dernier.

Live report et photos de Lauren Debache. Plus de photos sur son FlickR.

Jay-Jay Johanson en concert à la Gaîté Lyrique le 7 avril 2016

A peine entré sur scène, Jay-Jay Johanson commence à sourire à tout le monde. Pas de doute, Paris est une ville où le chanteur se sent bien, entouré de fans de la première heure qui le suivent partout et dont il sait beaucoup de choses… Jay-Jay est l’un des rares artistes de cette envergure à communiquer autant avec son public, que ce soit lors de ses concerts ou en dehors.

Entre deux chansons, quelqu’un le salue, ce à quoi il répond en français. Une autre fan lui demande s’il va bien, et l’on s’attend presque à ce qu’une conversation s’instaure entre certaines personnes du public et Jay-Jay, mais il n’en est rien. Les jeunes fans pressés au premier rang traduisent pour les autres, et donnent même des informations complémentaires sur chaque titre joué : de vrais Wikipédia sur pattes !

Jay-Jay Johanson a sorti l'album Opium en 2015

La question avait été posée au chanteur lors du Mama Festival, et il semble effectivement qu’une nouvelle génération de fans ait découvert Jay-Jay Johanson, et ait commencé, elle aussi, à le suivre partout. Une nouvelle qui procure beaucoup de plaisir au Suédois.

Les musiciens semblent tous très complices sur scène, échangeant sourires et accolades pendant tout le set. Jay-Jay nous fait l’honneur de jouer son album Whiskey, sorti il y a presque dix ans déjà, album dorénavant pressé au format vinyle et disponible au stand de merchandising après le concert, au côté du nouvel opus du chanteur, Opium. Jay-Jay serait-il nostalgique ?

Le 1er album de Jay-Jay Johanson, Whiskey, est sorti en 1997

Quand vient le moment de jouer Far Away l’artiste prend le temps de nous livrer une petite anecdote, expliquant que cette chanson a été écrite alors qu’il vivait à Strasbourg, au moment de la sortie de son troisième album, Poison.

Les premiers rangs semblent connaître tous les titres par cœur, alors que Jay-Jay déambule en dansant maladroitement, applaudissant de temps à autre, et enchaînant  bouteilles d’eau et autres verres de whisky, un thème décidément récurent lors de la soirée.

Jay-Jay Johanson est né en 1969 en Suède

Peu après avoir interprété I don’t know much about loving, le chanteur prend le temps de présenter ses musiciens, qui sont alors chaudement acclamés. Alors que le Suédois remonte sur scène avec une petite machine – un boîtier – pour jouer Believe in us, le silence s’installe dans la salle si bien que l’on entend les talkiewalkies des vigiles postés devant la scène.Un silence religieux, illustrant le respect des fans à l’égard de l’artiste, et une certaine confusion pour ceux qui n’ont pas l’habitude de le voir sortir ce type d’instrument.

Le chanteur suédois Jay-Jay Johanson

C’est sur Moonshine, extrait de son dernier album, que la fosse se lâche réellement et s’autorise à pogoter en rythme – un vrai moment d’extase – sur l’un des meilleurs morceaux d’Opium.

Quelqu’un réclame la chanson Antidote – que l’on retrouve sur l’album Cockroach – et Jay-Jay Johanson admet qu’il aimerait beaucoup la jouer, demandant régulièrement la permission à Eric, son pianiste. Malheureusement, il explique qu’il lui faudrait un orgue à pédale pour ce faire, ce dont il ne dispose pas ce soir. Une prochaine fois peut-être ?

Jay-Jay Johanson est un dandy musical

Les fans ne sont cependant pas déçus, car ce n’est pas moins de deux heures trente de live que Jay-Jay Johanson a offert ce soir. Un concert d’une qualité rare. La soirée se termine en beauté, car, étant forcé par la sécurité de libérer la sortie de secours où il avait commencé à signer des autographes, Jay-Jay décide d’embarquer une vingtaine de personnes avec lui pour continuer la fête dans le bar de la Gaité Lyrique. On le suit sans hésiter !

Setlist du concert : I love him soMr FredriksonDilemmaEscapeLycheeTomorrowFar AwayShe doesn’t live here anymoreI don’t know much about lovingI miss you most of allMilan Madrid Chicago ParisNDERock in pocketsDriftwoodBelieve in usMoonshineOn the Other Side / Rappel : It hurts me soSo tell the girls that I am back in townThe girl I love is goneI’m older nowTell me like it isI fantasize of youMana Mana Mana Mana

 
Publicités

2 commentaires sur “Jay Jay Johanson séduit la Gaîté Lyrique

  1. Sebastian Garófalo
    18 avril 2016

    Excellente commentaire! Ce fut une soirée inoubliable.

    J'aime

    • lauren debache
      20 avril 2016

      Merci je suis contente qu’elle te plaise !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 18 avril 2016 par dans Culture, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :