Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Exposition « Les sciences du crime » au Musée de la Gendarmerie : et si on se prenait pour « Les Experts … » ?

Le musée de la gendarmerie, situé à Melun, dans l’école des officiers de la maréchaussée, accueille sa deuxième exposition temporaire : « Les sciences du crime », en plus de sa collection permanente qui retrace l’histoire de l’institution créée en 1339. Cette exposition éphémère propose aux visiteurs de s’immerger dans un laboratoire de police scientifique à la découverte des techniques de l’IRCGN (Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie nationale)  et pourquoi pas de se prendre au jeu, en imitant « Les Experts ».

Musée de la Gendarmerie Nationale à Melun

La gendarmerie explique que le but de cette exposition temporaire est « la sensibilisation au travail des scientifiques ». La compréhension du processus par le justiciable est indispensable car c’est cette preuve scientifique qui amène à la décision pénal. Une exposition à but pédagogique donc. Allons donc voir ce qui ce cache derrière cette porte du musée.

L’exposition débute par une scène de crime, qu’il faut absolument préserver pour ne pas endommager la traçabilité des indices. Là, commence le jeu d’enquête proposé aux enfants : grâce à un livret, ils suivent les indices trouvés qu’ils analysent les uns après les autres, telle l’équipe de la célèbre série télévisée américaine.  De nos jours, la scène est numérisée, des images moins difficilement soutenable que des photos, apportant une distanciation nécessaire.

Scène de crime de l'exposition temporaire "Les sciences du crime" au musée de la gendarmerie nationale

« Les sciences du crimes » présente ensuite successivement quatre espaces représentants quatre grands domaines : « l’identification humaine », « la biologie et la génétique », « la physique-chimie » et « ‘ingénierie numérique » .

Dans le laboratoire d’identification humaine – qui est la reconstitution d’un labo avec table d’autopsie et tout le toutim –  le visiteur est invité à scruter des empreintes digitales, mais aussi à faire des analyses anthropologiques, bien utiles lorsqu’il ne reste que des ossements du défunt. Ce n’est pas le Dr Temperance Brennan de Bones qui dira le contraire. Des analyses qui permettent de déterminer s’il s’agit d’un humain ou d’un animal, d’un homme ou d’une femme etc.  Des loupes permettent aux plus curieux d’observer précisément ces indices.

Laboratoire de l'exposition "Les sciences du crime"

L’odontologie, ou analyse des empreintes dentaires, est très utile notamment en cas de catastrophe. Enfin, l’analyse des traces de sang – Dexter en sait quelque chose – permet de donner une indication sur l’intensité ou la violence d’un choc. Enfin, ce labo présente aussi l’entomologie légale, discipline si chère à Gil Grissom, tout premier chef des Experts de Las Vegas.

Empreintes dentaires - exposition "Les sciences du crime"

Dans le laboratoire de biologie génétique, on analyse l’ADN. Le visiteur voit les manipulations détaillées sur un écran. Des exemples de scellés sont dissimulés ça et là dans des tiroirs à explorer. C’est assez ludique. Concernant les projections, il s’agit d’un jeu géant pour enfants avec des traces de freinage, d’arme à feu…

Exposition "Les sciences du crime" au musée de la gendarmerie de Melun

La physique et la chime sont beaucoup utilisées aujourd’hui pour résoudre des affaires de cambriolages alors que dans les années 60 et 70 elles servaient pour les affaires de stupéfiants. Ici est exposé le premier microscope électronique à balayage qu’a possédé l’IRCGN. Collector. Rappelez-vous, quand le Dr Hodgins dans Bones réclamait pour son labo le tout dernier spectromètre de masse. Il s’agit-là de son ancêtre !

1er microscope électronique à balayage de l'IRCGN

L’exposition donne aussi à voir des armes et munitions (fausses) exposées dans une vitrine. Une collection impressionnante à faire pâlir d’envie Calleigh Duquesne,l’experte en balistique des Experts : Miami. De nos jours, l’arme qui tue le plus, en France, est le fusil de chasse.

Armes de l'exposition "Les sciences du crime"

L’ingénierie numérique c’est l’analyse des clés USB, disques durs, téléphone portables ou encore des éléments électroniques d’une voiture. Les experts extraient des données de ces éléments. En revanche, l’analyse des clouds et autres sites est faite par un autre service.

expo "Les sciences du crime" à Melun

Pour illustrer ses propos, l’exposition, très ancrée dans l’actualité, cite des affaires tristement célèbres et comment les sciences sont venues au secours des enquêteurs dans la résolution de ces affaires. Citons, l’analyse des boîtes noires de l’avion Germanwings ;  la salive – et donc l’ADN – de l’assassin présente sur les lieux du crime de l’affaire Flactif ;  l’analyse du sirop pris par Emilie Tanay a révélé la présence de cyanure, voilà comment l’affaire est devenue celle de la Josacine empoisonnée

Au final, les policiers scientifiques que l’on voit dans les séries sont assez crédibles car les réalisateurs – français –  consultent l’IRCGN pour éviter les incohérences. Les Américains font de même.

L’exposition tient dans une seule salle -vaste – et est moins grande que Crim’Expo qui avait trôné à la Cité des Sciences en 2009. Ne manque plus que des chansons des Who, utilisées en guise de générique des Experts, Experts : Manhattan et Experts : Miami et on s’y croirait.

En pratique : « Les sciences du crime » au Musée de la Gendarmerie Nationale, 1-3 rue Emile Leclerc, à Melun. Exposition temporaire jusqu’au 30 juin 2017. Dernières visites guidées le dimanche 25 juin à 10h30 et 15h.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :