Le Blog de Laura

A lire, à entendre, à voir et à déguster

Détour en pays de Château-Gontier dans la Mayenne

Château-Gontier, dans le nord de la Mayenne, est la troisième ville du département avec un peu plus de 11.500 âmes. Au carrefour de la Normandie, de la Bretagne et de l’Anjou, la commune qui a vu naître et se marier Claude Pompidou (née Cahour) regorge de trésors et d’activités. Son centre d’art contemporain, Le Carré, a même été choisi parmi les 12 centres d’art contemporain pour l’opération Pompidou hors les murs à l’occasion des 40 ans du centre d’art contemporain parisien.

Château-Gonthier dans la Mayenne

La chapelle du Genêteil célèbre les 40 ans du centre Georges Pompidou avec « Parole, parole »

La chapelle du Genêteil – qui fait parti du Carré, le centre d’art contemporain de la commune – est dorénavant un lieu d’exposition. Jusqu’au 23 avril, elle accueille l’exposition hors les murs  « Parole, parole » pour les 40 ans du centre Georges Pompidou. Elle rassemble une vingtaine d’œuvres sur le thème de la parole – dont certaines jamais encore sorties des réserves du centre – sélectionnées par Bertrand Godot.

Les 4 sièges dits "langue" de Pierre Paulin

Avec « Parole, parole » il est question « de la parole politique, de la parole scientifique ou encore de la parole des communicants ». Le commissaire a notamment sélectionné 4 sièges dits « langue » de Pierre Paulin installés – non pas sans hasard – près d’une photo d’Albert Einstein prise par Lucien Aigner en 1940  – jusque-là jamais exposée publiquement –  on ne peut alors s’empêcher de penser à la plus célèbre photo du scientifique, où il tire la langue.

photo d'Albert Einstein prise par Lucien Aigner en 1940

Des lectures de  William S. Borroughs  sont diffusée dans de petites alcôves pour bien les isoler. Un téléviseur à tube cathodique diffuse « Open book » de Vito Acconci, il s’agit-là d’un gros plan sur une bouche émettant des borborygmes. Bertrand Godot a essayé de réaliser « un inventaire de la prise de parole. »

"Open book" de Vito Acconci

La crypte de l’église Saint-Jean-Baptiste

L’église Saint-Jean-Baptiste de Château-Gontier a été bâtie entre les XIème et XIIème siècle. Actuellement en rénovation, l’église romane est la première de la commune à subir de tels travaux.

église saint-jean-baptiste de Château-Gonthier

Son intérêt majeur est au sous-sol : elle dispose d’une très charmante crypte semi-souterraine en grès Roussard qui vaut vraiment le détour. A priori sans fonction funéraire, elle est indispensable pour compenser la déclivité du terrain.

crypte de l'église saint-jean-baptiste de Château-Gonthier

Le couvent des Ursulines et son théâtre

L’ancien couvent des Ursulines abrite désormais le pôle culturel de la ville avec l’office de tourisme, le conservatoire et le théâtre. L’édifice est ouvert au public pour des visites guidées. La salle gothique qui servait autrefois de bibliothèque aux religieuses sert dorénavant de salle de concert mais aussi pour des cours de chant et de musique. Les percussionnistes répètent dans l’ancien réfectoires des bonnes sœurs. Les cellules où ces dernières dormaient sont désormais les vestiaires des danseurs de la ville. Toutefois, une cellule a été conservée intacte et le mobilier replacé à l’identique afin que le visiteur puisse voir comment vivaient les religieuses qui ont quitté le bâtiment en 1965.

cellule d'origine du couvent des Ursulines

Le théâtre des Ursulines a été construit il y a 18 ans dans la continuité du couvent : il fait office de troisième aile du cloître alors que les religieuses n’avaient jamais pu la bâtir faute de moyens. Vu d’extérieur, si on ne sait pas que cette partie du couvent n’est pas d’origine, on ne le remarque pas.

Théâtre des Ursulines à Château-Gonthier

La salle de spectacle peut accueillir un peu plus de 530 spectateurs devant une scène de 17 mètres par 21. Ouvert en novembre 1999, le théâtre a donc été construit selon les normes des théâtres du début des années 1990 : un volume de scène pour un volume de salle, alors qu’auparavant la norme était plutôt d’un volume de scène pour deux volumes de salle.

salle de théâtre des Ursulines

Sa pente est accentuée et les fauteuils placés en quinconce, si bien que le spectateur n’est jamais dérangé par son voisin de devant.

Au fil de la Mayenne

Château-Gonthier est traversée par la Mayenne, qui est navigable. La rivière est bordée par des chemines de halage, dont la piste de la Vélo Francette qui relie Ouistreham à La Rochelle. On fait de l’aviron sur la Mayenne mais elle est aussi navigable par de plus grosses embarcations, comme ces bateaux à moteurs que l’on peut louer sans permis pour les vacances par exemple.

Bateau sur la Mayenne

La Mayenne est jalonnée par des écluses, encore animées par des éclusiers embauchés par les collectivités territoriales, un métier qui se fait de plus en plus rare en France.

La Mayenne à Château-Gonthier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :